Ostéopathe pour bébé : quand et pourquoi consulter ?

Bébé manipulé par un ostéopathe

Contrairement aux idées reçues, l’ostéopathie n’est pas exclusivement réservée aux adultes. Les enfants et même les bébés peuvent eux aussi bénéficier de cette technique manipulatoire. Dans quels cas peut-on recourir au savoir-faire d’un ostéopathe pour un bébé ?

L’ostéopathie pour bébé, c’est quoi ?

Si l’ostéopathie est accessible à tous, certains praticiens se sont toutefois spécialisés ‒ ou se sont formés – pour pouvoir traiter les bébés. Car la manipulation d’un adulte n’est évidemment pas la même que celle d’un enfant en bas âge. Pas de craquement dès lors qu’il s’agit d’ostéopathie pour enfants.

Chez le bébé, la séance dure environ 1 heure. C’est le temps nécessaire pour que l’ostéopathe puisse interroger les parents sur les motifs de la consultation, mais également sur les conditions dans lesquelles s’est déroulé l’accouchement.

Au terme de l’entretien, le praticien passe à l’examen du bébé. Il ne le touche que si le nourrisson est calme et semble en confiance. Les gestes réalisés doivent être doux et lents pour ne pas apeurer l’enfant et obtenir cette coopération sans laquelle l’ostéopathe ne pourra pas agir.

Soulager les maux de l’accouchement grâce à l’ostéopathie

Vous constatez que votre petit bout se tortille dans tous les sens lorsque vous le mettez dans son siège auto Isofix ? La position dans laquelle il se trouve réveille peut-être des douleurs liées à l’accouchement.

Eh oui, la naissance est susceptible d’occasionner de nombreux maux chez les nouveau-nés : torticolis, boîte crânienne déformée, œil plus fermé que l’autre, nez écrasé, oreille décollée…

Si vous souhaitez que vos trajets en voiture ou que vos promenades en poussette se déroulent bien, consultez sans attendre un ostéopathe. En seulement une à deux séances, le praticien devrait être en mesure de repérer les tensions musculaires et/ou articulaires qui se sont formées et de les dénouer délicatement.

L’ostéopathie pour favoriser le bien-être de son bébé

Si l’ostéopathe ne se propose absolument pas de remplacer l’expertise d’un pédiatre, il peut toutefois constituer un complément efficace pour soulager les petits problèmes fréquemment rencontrés chez le nouveau-né et le nourrisson. Grâce à son expertise, le praticien peut ainsi contribuer au soulagement des fameuses coliques qui empoisonnent la vie de très nombreux bébés.

Il peut également, par ses manipulations et ses palpations, réduire les régurgitations intempestives qui peuvent entraver la prise de nourriture. Certains parents consultent également un ostéopathe pour résoudre les problèmes de sommeil de leur bébé. C’est alors au professionnel de chercher à en déterminer l’origine.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.